Suggestions: Essayez de cliquer sur "Raccourcis->..." ci-dessus
Si vous avez des problèmes pour vous inscrire, cliquez ici
A voir aussi les Albums des anciens

AVIS DE RECHERCHE

lancer un avis de recherche sur des personnes ou des évènements
Avatar de l’utilisateur
pierre115
Messages : 21
Inscription : 28 avr. 2016, 07:50

AVIS DE RECHERCHE

Message par pierre115 » 03 nov. 2020, 11:06

Bonjour,
En cette période d'épidémie au Covid 19, suite à des tests effectués dans certains lieux publics, il a été trouvés des coronavirus dans ces Waters pas trop closeds.
En conséquence, les utilisateurs étant considérés comme "cas contacts" sont priés de s'inscrire à l'infirmerie pour dépistage , le plus tôt possible.
Dans cette attente, l'utilisation de cette installation est interdite jusqu'à nouvel ordre !
Pièces jointes
WC EN PLEIN AIR.JPG
WC EN PLEIN AIR.JPG (61.44 Kio) Consulté 181 fois

Avatar de l’utilisateur
Gérard Gadaud
Messages : 267
Inscription : 11 juil. 2008, 20:30
Localisation : Longjumeau 91
Contact :

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par Gérard Gadaud » 03 nov. 2020, 11:26

je ne sais pas de quel atoll il s'agit, mais ça ressemble à ceux de Totégégie!
je vais me faire dépister au cas ou... ;)

Avatar de l’utilisateur
bcaspar
Messages : 17
Inscription : 29 avr. 2009, 21:06
Localisation : 68000 COLMAR
Contact :

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par bcaspar » 03 nov. 2020, 11:54

:D :lol:

Avatar de l’utilisateur
pierre115
Messages : 21
Inscription : 28 avr. 2016, 07:50

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par pierre115 » 04 nov. 2020, 08:12

Bonjour,
Il semble bien que ce soit l'installation sanitaire, haut de gamme, située, derrière les ateliers, à Totégégie.
Dans cette installation, en 1966, il y a eu une explosion dont la principale victime a été l'adjudant Taillefer adjoint au chef de l'atelier mécanique.
Après enquête, il s'est avéré qu'il ne s'agissait pas d'un attentat terroriste mais tout simplement du jet d'un mégot de cigarette pas éteint.
Un jour, l'adjudant Taillefer, qui était fumeur, s'est isolé pour baisser son pantalon et évacuer quelques déchets naturels et solides tout en fumant une cigarette.
A la fin de l'opération, avant de quitter les lieux, la cigarette étant arrivée en fin de consumation, l'adjudant a jeté le mégot vers le bidon qui servait de réceptacle aux différents dépôts. Mais le bidon n'étant pas plein à raz bord et les excréments ayant fermentés, une couche de gaz méthane stagnait dans cet espace. Le mégot a été "l'étincelle" qui a provoquée l'explosion projetant, en hauteur, le contenu solide, mais pulvérisé, du bidon.
L'adjudant Taillefer, n'étant pas abrité, s'est retrouvé "douché" par la retombé des particules.
Alertés par le bruit de la déflagration, les hommes qui ce sont précipités à son secours ont eu du mal à le saisir pour l'aider à remonter la pente du talus et à le conduire vers la zone de lavage des véhicules.
Après un passage au jet d'eau et remis de ses émotions, l'adjudant Taillefer a du attendre quelques semaines avant la cicatrisation de sa blessure d'amour propre.
NOTA : Ces faits m'ont été rapportés par l' adjudant chef Loillier (dit pépé), chef d'atelier sur place, et qui a fini sa carrière à Istres en 1969)
Pierre

Avatar de l’utilisateur
pierre115
Messages : 21
Inscription : 28 avr. 2016, 07:50

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par pierre115 » 04 nov. 2020, 08:35

Gérard Gadaud a écrit :
03 nov. 2020, 11:26
je ne sais pas de quel atoll il s'agit, mais ça ressemble à ceux de Totégégie!
je vais me faire dépister au cas ou… ;)
Bonjour GG,

Si tu sens des odeurs ou si tu ressens des gouts particuliers, le dépistage risque confirmer que tu as fais usage de l'installation après "l'aventure" de l'adjudant Taillefert que j'ai connu, à son retour des sites, au 15ème RGA à Toul .
Il n'était pas très bavard sur son séjour en général et de sa mésaventure en particulier…
En attendant les résultats du dépistage, reste confiné et respecte les gestes barrière. Á toute fin utile, tu peux commencer une cure de Hinano.
Pierre
Pièces jointes
HINANO..3.jpg
HINANO..3.jpg (9.3 Kio) Consulté 166 fois
HINANO.jpg
HINANO.jpg (13.8 Kio) Consulté 166 fois

Avatar de l’utilisateur
bcaspar
Messages : 17
Inscription : 29 avr. 2009, 21:06
Localisation : 68000 COLMAR
Contact :

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par bcaspar » 04 nov. 2020, 08:49

Bonjour tous,
Je me rappelle bien bien de l'adjudant Taillefer, j'étais caporal et je travaillais à l'atelier.
Un personnage comme on en fait plus.
A+

Avatar de l’utilisateur
Alain Giot
Messages : 123
Inscription : 08 mars 2009, 11:31

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par Alain Giot » 04 nov. 2020, 11:49

Bonjour tout le monde.
Sacré Pierre toujours de bons sujets.
A mes débuts sur le forum des cobayes qui furent également mes débuts informatiques je m'étais laissé aller à évoquer quelques lieux d'aisance qui portent parfois très mal leur nom.
Privilèges sociaux-professionnels. (les météos)
Je crois que c'est Dominique alias Béligou qui avait publié cette image subversive et carrément propagandiste.
2 WC avec siège itou itou et tout cela pour une dizaine de gaillards

Au Génie Air c'était plus rustique, mais pas besoin d'aérateur, bon fallait un bon sens de l'équilibre pour accéder à la cabine et également pour déposer la commission.......Il y avait un rouleau de papier et à marée haute de temps à autre, un lavage de fesse à l'eau de mer, (sans supplément)....
Ah il n'y avait pas de mouche...

J'attends vos témoignages et vos anecdotes je crois qu'il y en a pas mal,(c'était du vécu au quotidien)  


Image

Image
Près du campement il y avait aussi des toilettes genre "à la turque" et juste à coté, la ou les douches pour utiliser l'eau stockée en hauteur (à 2,5mt) dans un conteneur néoprène.
J'ai très peu utilisé ces installations, préférant le platier et l'océan.
Je reviendrais peut-être sur les problèmes d'eau douce à moins que je n'aie déjà abordé le sujet.
L'enfer c'est les autres écrivait JP SARTRE
l'enfer c'est soi même coupé des autres" dixit un grand homme ,L'Abbé PIERRE.i

Avatar de l’utilisateur
Gérard Gadaud
Messages : 267
Inscription : 11 juil. 2008, 20:30
Localisation : Longjumeau 91
Contact :

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par Gérard Gadaud » 04 nov. 2020, 16:15

je me souviens bien de "pépé", mais je crois que je confonds entre Adjudant Chef Loilier et Adjudant Taillefer
j'avais oublié cette mésaventure, nul doute qu'il a dû lui falloir quelque temps pour s'en remettre

Pour ce qui est de mon dépistage, pas de problème, je suis négatif pour l'instant...
et j'aimerais bien célébrer ça avec une Hinano ;)

Les 2 WC des météos sur la photo d'Alain c'était du grand luxe que nous n'avons pas connu à la 115! :lol:

Avatar de l’utilisateur
pierre115
Messages : 21
Inscription : 28 avr. 2016, 07:50

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par pierre115 » 09 nov. 2020, 09:50

Bonjour,
Le 15ème Régiment du Génie de l'Air n'tait pas basé à Toul mais sur le territoire d'une petite commune mitoyenne, Ecrouves, plus connue pour son centre de détensions pénitentiaires.
Dans la campagne environnante, sur un terrain militaire un peu isolé, légèrement en hauteur, avec vue directe sur l'entrée de la caserne, il y avait un dépôt de munitions, connu sous le noms de "poudrière", partagé en deux parties séparées par un chemin communal.
Á droite du chemin, des "baraques" en tôles ondulées (comme les vaches :lol: ) renfermant des caisses du munitions vides ou des munitions d'exercices à blanc, telles des mines antichars chargées en fumigènes. Cet espace était ceinturé par une double clôture en grillage d'environ deux mètres de haut, surmontée de rouleaux de fils barbelés. La garde en était assurée depuis l'autre partie.
Á gauche du chemin, il y avait des soutes semi enterrées renfermant diverses munitions réelles. Il y avait aussi le poste de garde constitué d'une barraque en tôle dite TMF (Tente Métallique Fillol), bien connue par les hommes du rang à Hao.
Ce terrain était clôturé, sur trois cotés, d'un mur en maçonnerie d'environ deux mètres de haut, surmonté de trois rangs de fil barbelé.
Le quatrième coté avait une double clôture en grillage de même hauteur, avec le portail d'entrée.
Comme tous sites militaires "sensibles", il y avait une garde 24 heures sur 24, doublée la nuit.
Pour s'assurer que la garde était réellement assurée, depuis la caserne du 15ème RGA, les officiers ou sous officiers de permanence faisaient des rondes aléatoires.
Certains de ces personnages, plus "vicieux" que d'autres, au cours de leurs rondes de nuit, n'hésitaient pas à passer par dessus le mur pour tenter de surprendre les sentinelles. L'Adj. Taillefer était de ceux-là…
Nous les connaissions, nous savions quand ils étaient de service, nous savions, aussi, ou ils pouvaient passer
Une nuit, alors que j''encadrais le renfort de garde, la sentinelle en faction vient me prévenir qu''une voiture était sortie de la caserne.
Sachant que l'Adjudant Taillefer était le sous officier de service, ayant "emprunté" le fusil (MAS 36) de la sentinelle, je me dissimulais entre les merlons de terre qui séparaient les soutes, à proximité du mur de clôture.
Je n'ai pas attendu bien longtemps avant de voir deux mains se poser sur le mur, à un endroit ou une partie du barbelé, rongé par la rouille, permettait de laisser passer un homme couché.
Tel un indien sur le sentier de la guerre, je m'approchais assez pour pouvoir donner un bon coup de crosse sur les doigts de "l'inconnu" qui disparurent aussitôt dans un cri de douleur suivi du bruit de la galopade d'un bipède.
Le reste de la nuit s'est passé calmement.
Le matin, de retour à la caserne, en déposant le cahier de poste au bureau de permanence, je trouvais l'adjudant Taillefer avec les bouts des doigt enveloppés de pansements.
Sans un mot, à part lui avoir dit qu'il y avait rien de particulier à signaler, nous nous sommes regardés , et chacun est parti vers ses autres occupations de la journée…
Dernière modification par pierre115 le 22 nov. 2020, 07:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gérard Gadaud
Messages : 267
Inscription : 11 juil. 2008, 20:30
Localisation : Longjumeau 91
Contact :

Re: AVIS DE RECHERCHE

Message par Gérard Gadaud » 09 nov. 2020, 17:41

Bonjour
Les noms de Ecrouves et de la "poudrière" me rappellent mon court passage au 15e RGA
J'ai eu l'occasion de faire quelques gardes à la "poudrière et j'avais entendu parler du coup de crosse sur les doigts; C'était donc toi! Quand cela s'est-il passé?

C'est je crois cet adjudant qui m'a fait faire le plus grand nombre de pompes de ma vie!
il trouvait que j'étais toujours décalé lorsqu'il nous faisait marcher au pas
Une chance pour moi qu'on ne marchait pas au pas à Totégégie quand je l'ai retrouvé!

Répondre