Suggestions: Essayez de cliquer sur "Raccourcis->..." ci-dessus
Si vous avez des problèmes pour vous inscrire, cliquez ici
A voir aussi les Albums des anciens

C’est parti pour le projet aquacole de Hao

(Photo de Raymond Capra)
Avatar de l’utilisateur
didiermoreaux
Messages : 7
Inscription : 13 mai 2010, 16:01

Re: C’est parti pour le projet aquacole de Hao

Message par didiermoreaux » 17 déc. 2019, 17:23

Et y' en a encore qui croient a cette fadaise , n' ont ils pas aperçu la pompe a fric ?
Avec le pognon que cette fadaise a déjà couté ,il y aurait de quoi nourrir toute la Polynésie pendant un an ou deux .
Mais c' est habituel en Polynésie et qui qui paye , le connard de contribuable Français depuis des années !

Avatar de l’utilisateur
carambapf
Messages : 108
Inscription : 06 sept. 2013, 18:50

Re: C’est parti pour le projet aquacole de Hao

Message par carambapf » 19 déc. 2019, 00:23

BONJOUR

LA DERNIÈRE................... :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesi ... tor=EPR-1-[NL_1%C3%A8re]-20191218-[info-bouton3]&pid=

Avatar de l’utilisateur
Marsouin
Messages : 219
Inscription : 15 oct. 2009, 21:54

Re: C’est parti pour le projet aquacole de Hao

Message par Marsouin » 21 déc. 2019, 09:30

lu dans la presse locale sur le serpent de mer de la ferme aquacole ;

"Ferme aquacole de Hao payée en partie par Fritch qui n'en finit pas de promettre et de se gargariser de compliments. Des travaux qui piétinent...
Le président Edouard Fritch et des représentants de la Vice-présidence ont reçu l’ensemble des délégations de Tahiti Nui Ocean Foods, de la municipalité de Qidong et de l’université de l’Ocean de Shanghai.

Le président Fritch s’est dit ravi et satisfait des rencontres tenues à Hao devant le conseil municipal et les forces vives de l’île. Le président se réjouit également de la rencontre prévue ce vendredi avec le CESEC.

Ces rencontres avec les forces vives de Hao et le CESEC sont la manifestation de la volonté de transparence du porteur de projet de ferme aquacole. Avec l’obtention des différents permis de construire, le président Edouard Fritch a affirmé son souhait de voir le chantier pouvoir débuter au plus tôt. Les processus de production et de commercialisation étant désormais prêts et finalisés, le président a renouvelé ses vœux de réussite à ce projet qui a fait l’objet de réflexions et d’études.

Monsieur Wang Cheng a réitéré sa détermination à concrétiser son projet de ferme aquacole à Hao au cours du premier semestre 2020. Compte-tenu de la grande taille du projet, les réflexions et les ajustements techniques prennent plus de temps que prévu. Les ajustements nécessaires concernent en effet à la fois le site aquacole de Hao mais aussi la base de logistique et de commercialisation en Chine.

240 containers débarqueront sur Hao, en avril. Et le chantier devrait démarrer par la suite.

Plus de nouvelles du projet aquacole, depuis quelque temps. Le tavana de Hao n'en peut plus d'attendre. "Quand un projet n'arrive pas, ça devient agaçant et la population se retourne contre moi, elle me traite de menteur… C'est vraiment énervant.

En effet, il y a six mois, une première partie du chantier a été lancée, il s'agit du terrassement sur 11 hectares. Un site "qui va accueillir très prochainement la base du chantier, l'usine d'écloserie, les deux hangars de stockage et toute la centrale électrique", explique Mara Aitamai de la société MDM, consultant à la maîtrise d'ouvrage déléguée. C'est loin de démarrer ! Dans un an peut-être !"

Avatar de l’utilisateur
Alain Giot
Messages : 116
Inscription : 08 mars 2009, 11:31

Re: C’est parti pour le projet aquacole de Hao

Message par Alain Giot » 15 janv. 2020, 11:34

Petit aparté dans ce sujet en rapport avec la vidéo sur "Le merveilleux atoll de HAO."
Dans la vidéo est évoqué la possible présence future de requins près de l'élevage aquacole. A l'île de la RÉUNION et à L'île MAURICE les squales attirés par la nourriture des élevages posent problème interdisant toute forme de pêche et toute baignade sur des zones très étendues.
J'ai visité ces élevages, c'est intéressant à voir, mais d'après moi, peu rentable pour la commercialisation du poisson, ce sont plus des laboratoires d'étude que de véritables exploitations.
Requins.jpg
L'enfer c'est les autres écrivait JP SARTRE
l'enfer c'est soi même coupé des autres" dixit un grand homme ,L'Abbé PIERRE.i

Répondre